rami en ligne

Les règles du rami


Recevez un Bonus sans depot de

Cliquez ici

Apprenez à jouer au Rami!

A l’instar du Poker, le roi des jeux de cartes sur Internet, il existe plusieurs variantes de Rami, avec à chaque fois des règles particulières.

La variante la plus connue et la plus jouée est assurément le rami « classique », traditionnel.

Pour y jouer, il vous faudra deux jeux de cartes et au minimum un adversaire (mais le nombre de joueurs peut aller jusqu’à quatre). Chaque joueur recevra en début de parties, dix cartes, qu’il ne devra pas montrer aux autres.

A l’aide de ces cartes et progressivement, avec d’autres cartes qu’il piochera au cours de la partie, chaque joueur devra réaliser une combinaison de trois cartes :

  • Soit une suite de trois cartes,
  • Soit un brelan, c’est-à-dire trois cartes possédant la même valeur.

Il faut garder en tête que chaque carte a une valeur, le Deux vaut « 2 », etc. Cas particulier : l’As (qui peut aussi bien valoir « 1 » s’il est utilisé avec le « 2 » que « 11 » s’il est utilisé après le Roi).

Lorsque les cartes sont distribuées, on déposera le paquet restant au milieu des joueurs et une carte face visible à côté, et le jeu pourra commencer.

Chaque joueur triera ses cartes et pensera déjà aux possibilités de combinaison qu’il peut en tirer.

Lors du premier tour, les joueurs tireront chacun à leur tour une nouvelle carte dans le paquet restant et déposé au centre, avec les faces invisibles… ou prendra la carte visible. Après avoir tiré cette carte, ils devront de toute façon en redéposer une, soit celle qu’ils viennent de prendre, soit une autre. Cette carte rejetée sera déposée face visible, au centre des joueurs – ce nouveau paquet de cartes s’appelle la « défausse ». Mais avant cela, ils auront le choix d’effectuer, s’ils le souhaitent, plusieurs actions :

  • déposer les combinaisons heureuses qu’ils possèdent sur la table, face à eux.
  • déposer une de ses cartes (ou plusieurs) sur un des jeux déjà déposés sur la table.
  • déposer l’entièreté de leur jeu sur la table, si ce jeu est entièrement rempli de bonnes combinaisons. On appelle ce coup « rami sec ».

A partir du deuxième tour, les joueurs pourront au choix tirer une nouvelle carte dans le paquet restant faces invisibles, ou parmi les cartes déposées faces visibles lors des tours précédents.

Le but, c’est de se débarrasser de l’entièreté de ses cartes et de comptabiliser le moins de points possible. Le joueur qui n’a plus aucune carte en main a gagné. On comptera alors les points que valent les cartes que possèdent encore les autres participants, histoire de compter leurs points… en n’oubliant pas d’y additionner la pénalité de 25 points qui leur incombe ! Ceux qui n’auraient déposé aucune carte se verraient pénalisés de 100 points supplémentaires.